Vie littéraire : Anne-Laure Jaeglé à la médiathèque de la Turballe

Mardi 18 octobre Anne-Laure Jaeglé auteure de « Demande à la nuit » aux éditions La Ville brûle (sélection du prix Grain de Sel) rencontrait les lecteurs à l’invitation du Sel des mots. Elle était questionnée par Eric Pessan.img_2705
Roman autobiographique qui nous permet, sur fond d’électro, de drogue, d’imaginer les nuits berlinoises, les raves clandestines…mais au delà c’est une analyse passionnante du monde dans lequel elle évolue.
Une lecture de morceaux choisis de son livre permettait de partager son univers, de retrouver sa force d’écriture, son regard précis et tendre mais aussi parfois cinglant !

Anne-Laure Jaeglé est passionnée de musique techno. C’est sur cet aspect d’écriture sur fond musical qu’Eric Pessan choisit de commencer les échanges. Cette musique qui sait être douce, mélancolique accompagne toujours son écriture, la structure. Cette musique est si importante qu’à la fin de l’ouvrage on peut retrouver toutes les références pour mieux partager l’univers sonore.
C’est ensuite le regard plus sociologique qui passionne l’auditoire. Portraits sans concession des files d’attente devant le Berghain, des univers variés des petits boulots qu’elle a exercés, des villes qu’elle a essayées d’habiter, des personnes qu’elle a fréquentées dont elle a partagé l’intimité sans avoir rien de commun avec elle… Berlin, le café qu’elle a ouvert…tous ces lieux se transforment, ont de multiples destinées. Les êtres qui les animent sont souvent marginaux, perdus mais rêvent de tendresse, d’amour…

img_270214718860_1221900131216801_6015875465424021125_n

 

Cette première  rencontre de la Vie littéraire est pour tous un enchantement qui a permis d’aller bien au delà de la seule description d’une vie à l’abandon dans la drogue. Certains ont même comparé son écriture à celle de Céline !

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.