Prix Fleur de Sel 2017

Prix littéraire : prix Fleur de Sel 2017
Ce prix littéraire a pour but de faire découvrir différents genres littéraires aux élèves de sixième.
Cette année 316 élèves ont voté après avoir lu la sélection qui comprenait deux romans et quatre albums. Ces élèves sont scolarisés au Pouliguen, à Guérande ou à Herbignac. Quatorze classes étaient représentées.
Jules Verne – Le Pouliguen – 3 classes –
Jacques Brel – Guérande – 5 classes-
Pays Blanc – Guérande 3 classes –
St Jean Baptiste- Guérande 2 classes –
St Joseph- Herbignac – 1 classe –

1- Moi Ernest… Paul Mager et Laurent Souillé – Des ronds dans l’O jeunesse 122 voix
Ernest écrit depuis toujours enfermé dans son monde qu’il partage avec sa môman. Malheureusement, la mère disparaît ; Ernest doit se débrouiller seul avec ses rêves et son chat. Un jour, il entend un éditeur parler à la télévision et se décide à leur envoyer ses histoires. Son travail plaît à l’un d’entre eux qui viendra lui rendre visite car il a décidé de l’illustrer et de le publier. Pour Ernest, le rêve commence…

2- Les zarnak – Julian Clary et David Roberts – abc melody 113 voix (roman)
Spot et Sally sont deux hyènes qui s’ennuient ferme dans leur savane africaine. Lorsqu’un couple de touristes est malencontreusement avalé par un crocodile, les deux animaux décident de prendre leur place. Ils deviennent alors Amelia et Fred Zarnak, petit banlieusards londoniens et s’installent donc en Angleterre à la place du couple humain. Spot et Sally vivent alors comme les humains, ont un travail, font les courses, puis des enfants…

3- La révolution dans la peau – Serge Rubin- Talents Hauts 42 voix (roman)
Un livre soutenu par Amnesty International
1789, Île de la Guadeloupe. Fille et femme de planteurs de canne à sucre, Lucile mène une existence paisible, jusqu’au jour où Rose, sa nourrice noire, lui avoue être sa vraie mère. Lucile découvre alors qu’elle est une chabine, blanche de peau, mais née de parents noirs. Alors que son père et son mari luttent contre l’abolition de l’esclavage réclamée par les révolutionnaires, cette découverte bouleverse la vie de la jeune femme et celle de l’enfant qu’elle porte.

-4- L’âne, mon frère de lait- André Nahum & Eva Sanchez Gomez – Âne Bâté 23 voix
Un vieil homme au crépuscule de sa vie veut retrouver son frère de lait, un âne, par le biais d’une émission de télévision. L’enquête sera plus compliquée que ce qu’il pensait mais lui permettra de revenir sur sa terre natale, la Tunisie

5-Je serai cet humain qui aime et qui navigue – Franck Prévot & stéphane Girel – Hongfei 13 voix
Un bord de la mer, un air de vacances, un enfant et son grand-père, marin-pêcheur à la retraite : l’innocence du premier, l’assurance du second. Bientôt, un 3e personnage survient : un coquillage qui porte l’inscription « Ecoute-moi ! ». Tandis que le grand-père n’entend que la mer, l’enfant entend un poème. Au début, c’est une langue étrange mais il l’écoute et, attentionné, le traduit. Bientôt, l’enfant écrira son propre poème et, lorsque son grand-père aura disparu, l’enfant sait qu’il traduira « le monde en cent mille milliards de poèmes à chanter cent mille milliards de fois, pour les humains qui aiment et qui naviguent. »

6- Sortie de joueur – Sophie Daxhelet – A pas de loup – 3 voix
Que se passe-t-il lorsqu’un joueur de rugby s’échappe d’un tableau du Douanier Rousseau ? Tout commence au Musée Guggenheim de New-York…
Jean part à la découverte de la ville. Entre buildings et toiles de maîtres, de Chinatown jusqu’au MoMa,
il rencontre une impressionnante palette de personnages et de paysages. Un bel hommage à l’univers du Douanier Rousseau et à New-York.

________________________________________

Les commentaires sont fermés, mais les rétroliens et les pings sont ouverts.