Assemblée Générale : « le Sel des Mots un service gagnant »

Ce jeudi 15 novembre 2018 se déroulait l’assemblée générale du Sel des mots en présence d’Alain Pichon Adjoint à la culture.
Yves Le Leuch, Président, a remercié tous les acteurs de la réussite de l’activité du Sel des mots pendant cette année. Il a rappelé le rôle important de la « petite » édition indépendante et de toute la chaîne du livre dans le développement de la culture. Et il a cité, en conclusion, madame Claire Fourier Présidente du livre en Bretagne

« En conclusion, nous remercions la municipalité, le Crédit Mutuel et tous ceux qui nous aident, je dirai comme la présidente du livre de Bretagne Claire Fourier «  le roman de qualité ne peut plus se faire que chez les petits éditeurs, ce sont les grands. Les autres ce sont seulement les gros. Ils verrouillent le monde du livre, font en sorte que la véritable littérature ne puisse s’exprimer, les gros éditeurs veulent des livres calibrés comme les fruits des supermarchés . Les petits éditeurs eux donnent de la liberté à l’auteur, j’écris des livres libres et j’y tiens »

Chantal Goumas, trésorière, a fait le dernier rapport financier pour l’association. En effet elle quitte ces fonctions. Elle est remplacée par Chantal Colliaux au poste de trésorière et par Gaëlle Livet au poste de trésorière adjointe. Ce passage de témoin a été l’occasion d’une remise de cadeaux ayant pour Chantal Goumas une réelle signification. Merci à Chantal (Goumas) et bienvenue à Chantal (Colliaux) !

Nouveau conseil d’administration :

* Président : Yves Le Leuch

* Vice présidente : Denise Ouisse

* Trésorière : Chantal Colliaux

* Trésorière adjointe : Gaëlle Livet-Tardy

* Secrétaire : Jacqueline Quémard

* Membres : Claude Olivaux

Marie-Claude Royer

 

Enfin Denise Ouisse, vice présidente, a fait le rapport d’activité. Après le départ de la médiatrice du livre le premier janvier Le Sel des Mots a poursuivi ses activités dans la même direction mais en répartissant les responsabilités  et en développant ses activités et ses partenariats .

Développement des ateliers d’écriture animés par Frédérique Maupu-Flament notre nouvelle médiatrice du livre

  • pour les enfants le jeudi,  les « Je-dis » de la plage tout l’été
  • pour les adultes le jeudi une fois par mois de novembre à avril
  • pour les sixièmes ateliers d’écriture à partir de décembre dans le collège Jules Verne du Pouliguen

Poursuite des lectures publiques sur la plage cet été, et dans divers lieux en lien avec d’autres associations comme le Lions club par exemple lors de la dictée inversée. Mais aussi tous les mois lectures  dans la maison de retraite A. Rochefort avec une équipe qui s’est étoffée. Claude Olivaux et Marie-Andrée Raby ont accueilli Emmanuelle Quillet depuis septembre.

Développement des partenariats avec la bibliothèque du Pouliguen pour la présentation des sélections, les rencontres littéraires et pour les ateliers d’écriture. Développement aussi de nos partenariats avec la librairie du Pouliguen ouverte depuis juillet.

Maintien des différents prix organisés avec une modification pour les sélections écoles primaires. Deux sélections sont proposées. L’une de 5 albums pour les maternelles et CP qui conduira au prix « Petit Grain de Sel » l’autre de 6 albums pour les CE, CM qui conduira au prix « les enfants mettent leur Grain de Sel »

En ce qui concerne le prix Grain de Sel la sélection de 9 ouvrages a permis à Yves Le Leuch de s’amuser à les réunir dans une seule phrase !

« Je suis parti des forges (les Forges de J-P Suaudeau aux éd. Joca Séria) avec une  idiote que j’aime (Idiote, je t’aime d’Eloïse Averty aux éd. Ella) pour arriver dans  la ville aux maisons qui penchent (La ville aux maisons qui penchent de M-H Prouteau aux éd. La Chambre d’échos) car j’avais vu des ailes au loin (Des ailes au loin de Jadd Hilal aux éd. Elysad). J’ai ressenti  une immense sensation de calme (Une immense sensation de calme de Laurine Roux aux éd. Le Sonneur) et en regardant dans un miroir de Venise (L’Affaire des miroirs de Venise de Florence Vidal aux éd. Serge Safran), j’ai ressenti comme  un immense chagrin d’amour avec le monde entier (Un chagrin d’amour avec le monde entier d’Eric Pessan aux éd. du Chemin de Fer). Il me fallait quitter ce  climat de France (Climats de France de Marie Richeux aux éd. Sabine Wespeiser) pour rencontrer d’autres peuples et les  Taqawan (Taqawan d’Eric Plamondon aux éd. Quidam) »

Tous ces éditeurs et ceux des autres sélections sont invités au Salon Nau Belles Rencontres qui se déroulera les 3, 4 et 5 mai. Hélas nous n’aurons pas la joie d’accueillir Delphine Montalant décédée le 9 novembre. C’est pour nous une très grande tristesse, c’était une fidèle du salon qui animait avec bonheur « la vente aux enchères » le dimanche soir. Nous nous associons à la peine de ses proches, de ses auteures avec qui elle avait un véritable lien d’amitié et en particulier d’Hélène Héraut sélectionnée pour le prix de la nouvelle salée 2019.

 

 

 

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.